Mouad - Data Scientist chez RS2i

En quoi consiste votre job ?

Mon job consiste à analyser et interpréter différents types de flux de données pour nos clients. Cette grande quantité d’informations connue sous l’appellation big data se mesure en téraoctet et permet de générer des chiffres et des statistiques utiles par exemple, à la prise de décisions.

Pour donner une illustration concrète de mon métier, rien de tel qu’un cas client. Nous intervenons chez un grand nom des paris hippiques dont le besoin est de fournir des pronostics précis aux parieurs. Pour ce faire, des capteurs sont placés sur les chevaux. Ceux-ci transmettent des indications sur leur vitesse, les distances parcourues ou encore leur température corporelle. Ces éléments sont recueillis et stockés dans un entrepôt de données. Nous créons alors des algorithmes de calculs et de machine learning pour générer les pronostics.

 

Quel est votre parcours ?

Après un diplôme en informatique, je me suis dirigé vers le management avec un Master en gestion des Systèmes d'Information. Ma carrière a débuté en 2012 chez RS2i. De l’informatique de gestion à mes débuts, je me suis orienté vers des projets big data. L’occasion de croiser mes connaissances avec les mathématiques et la science des données. Et depuis maintenant deux ans, je contribue activement à l’offre de data sciences pour les entreprises.

 

Quelles sont les qualités et compétences indispensables pour faire votre job ?

La polyvalence et la connaissance des différents métiers de nos clients mais également de l’activité de RS2i. En effet, j’interviens aussi bien sur le secteur des courses hippiques que celui des télécommunications. Le Data Scientist doit avoir une expertise globale en mathématiques, en informatique et plus particulièrement en cloud computing.

 

Pourriez-vous nous décrire une journée type ?

Tôt le matin, tour d’horizon des dernières nouvelles du monde du big data. Puis point avec les équipes pour gérer les éventuels urgences et aléas des projets en cours. Ensuite, je passe aux activités récurrentes : analyse des résultats d’un algorithme de traitement de données ou examen des indicateurs de performance du serveur sur lequel tourne la suite d’opérations. C’est un job est très « collectif », je travaille régulièrement avec d’autres collaborateurs lors d’appels d’offres par exemple.

 

Quels sont vos trucs et astuces ?

La pratique et encore la pratique ! Elle est essentielle et passe par une production régulière de codes, d’algorithmes et de programmation.

 

Qu'aimez-vous le plus ?

Évoluer dans un environnement où il est possible de progresser constamment, marqué par les nouvelles technologies.

Qu'aimez-vous le moins ?

Quand ça ne fonctionne pas. Lorsque, par exemple, je détecte un bug ou que le résultat d’un calcul n’est pas satisfaisant.

Que faites-vous quand vous ne travaillez pas ?

Un peu « gamer », j’aime me transporter dans l’univers des jeux vidéo. Et, pour la détente, écouter de la musique fait partie intégrante de mon quotidien.

« L’avantage de travailler dans une structure comme RS2i est de pouvoir partager facilement ses aspirations professionnelles avec sa hiérarchie. »

Gilles - Chef de projet BPM-SOA chez RS2i

Pourquoi avez-vous choisi RS2i ?

En sortant de l’Ecole Supérieure d’ingénieur de Marseille en 2001,  au moment de l’explosion de la bulle internet, je me suis finalement orienté vers le secteur des transports. Mais après quelques années, je souhaitais renouer avec l’informatique. J’ai recherché une société de services offrant la souplesse d’une petite structure et un haut niveau d’expertise qui me permettrait de travailler sur des technologies innovantes. J’ai été recruté par la société RS2I en 2006 au pôle BPM-SOA en tant qu’ingénieur en développement. A l’époque, je ne connaissais pas spécialement le BPM et la SOA. J’ai alors bénéficié d’une formation dans ce domaine. Puis, très vite, RS2i m’a confié une mission au sein du groupe IMA (Inter Mutuelles Assistance). 

 

Quel est votre parcours au sein de RS2i ?

En 2006, RS2i développait ses propres applications basées sur un socle BPM conçu par nos équipes en interne. Pour le projet IMA, il s’agissait d’applications permettant le mandatement des dépanneurs et remorqueurs dans le cadre de l’assistance automobile. Lors de cette mission, j’ai représenté RS2i en tant que référent technique sur le socle BPM et j’ai assuré le support des produits Tibco pour les intégrateurs retenus par IMA dont RS2I faisait partie. Par la suite, je suis devenu l’architecte technique et applicatif du groupe IMA pour l’ensemble des projets qui impliquaient Tibco. Enfin, j’avais en charge la formation des équipes techniques, voire des métiers, aux produits Tibco.

Durant ces deux années, j’ai pu approfondir mes connaissances techniques et les mettre en pratique immédiatement. Le groupe IMA m’a fait confiance. C’est pourquoi ils m’ont proposé de travailler sur d’autres projets comme la refonte de leur plateforme téléphonique. Ma mission consistait à les accompagner dans leur démarche d’intégration de logiciels de téléphonie dans les applications existantes et futures.

Après cette mission, je suis devenu Chef de projet. Depuis, mes fonctions ont beaucoup évolué au sein de RS2I : concrètement, mes fonctions de Chef de projet et d’architecte applicatif et technique, en particulier pour les produits Tibco, occupent environ les deux tiers de mon temps. Aujourd’hui, ces fonctions s’étendent à la direction de projet. Je réponds aux appels d’offres et je travaille au développement commercial du pôle BPM-SOA de RS2I. C’est d’ailleurs sur ce terrain-là qu’il y a le plus à faire. Dans ce métier, on cherche à se développer sur d’autres composants techniques dits de middleware comme le MDM (gestion de la qualité de la donnée et des référentiels) ou le CEP (gestion des événements complexes). Ces développements nous amènent naturellement à travailler aussi dans la BI (l’analyse des données issues du BPM ou du CEP).

 

Dans ce métier, quels sont les enjeux majeurs à relever ?

A mon avis, la première des qualités recherchées dans ce métier est très certainement la curiosité. Elle est même essentielle pour relever tous les défis qui se présentent au quotidien. Sans cesse, il faut chercher les bonnes informations, suivre les évolutions technologiques pour être en mesure d’anticiper les besoins des clients. Aujourd’hui, plus qu’hier, le métier d’ingénieur en informatique implique non seulement cette expertise technique qu’il lui faut actualiser sans relâche mais aussi l’acquisition de compétences métier pour ne pas perdre de vue la satisfaction des clients. Notre rôle est d’être force de proposition et de les accompagner dans l’adaptation de leurs offres et services.

 

Quelle est la particularité RH du groupe RS2i en matière d’évolution de carrière ?

L’avantage de travailler dans une petite structure comme RS2i est de pouvoir partager facilement ses aspirations professionnelles avec sa hiérarchie. Si l’on préfère s’orienter vers un profil plus technique ou managérial, c’est possible. Cela fait maintenant 8 ans que je travaille dans cette société et j’ai eu l’opportunité de m’investir dans des projets très différents. RS2i a su développer des marchés de niche dans plusieurs secteurs d’activité : l’assistance, la banque, l’assurance, mais aussi l’énergie et les médias.

Cette diversité des expertises techniques et des projets me convient parfaitement parce qu’elle me permet de satisfaire ce besoin de nouveauté et de renouvellement. Travailler chez un intégrateur qui est aussi éditeur de logiciels avec SOR (Solution OPCA RS2i) et développeur d’applications comme Orchestrator, permet aussi de côtoyer des personnes de qualité, tous experts dans leur domaine respectif.